D.NU.D

« ceci n’est pas un nu... »

Dessiner les modèles vivants, c’est une rencontre, une alchimie, comme un fragile équilibre , une tension entre le modèle mis à nu et le regard du peintre.

Le modèle est vivant, il pose avec exigence et présence, offrant vides et pleins :

le nu n’est pas montré, il est recomposé .

Comme un rituel, dessiner le corps humain d’après nature, scruter les méandres de la chair, de l’âme mises en lumière est comme un rituel, indispensable à ma pratique artistique.